Développement de l’export

Paysage des équipements et instruments de laboratoire

Le marché français dans ce secteur est estimé à 1,8 milliards d’euros et celui du reste du monde à 38 milliards.

En France 80 % des équipements du secteur du laboratoire sont importés. Les Entreprises françaises fournissent donc seulement 20% des besoins en équipements et instruments. Cela correspond à environ une trentaine de fabricants français qui emploient 3500 personnes pour un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros, dont la moitié à l’export.

La balance commerciale française de ce secteur s’avère donc déficitaire. Or, les instruments, appareils et équipements de laboratoire sont utilisés dans tous les laboratoires de recherche, d’innovation, de contrôle et de qualité : autant de maillons clés du développement économique dans les domaines tels que la chimie, l’environnement, l’agroalimentaire, les biotechnologies et le médical.

Les Entreprises françaises de ce secteur ont un savoir-faire qui mériterait d’être d’avantage reconnu.

Prospective pour ces Entreprises

Une des manières de parvenir à cette reconnaissance et d’assurer leur pérennisation est de développer les activités à l’international, de manière soutenue et continue dans le temps.

BUSINESSFRANCE en partenariat avec FABRILABO (syndicat professionnel des fabricants français d’équipement de laboratoire) animent tous les deux ans un groupe d’Entreprises françaises sur le salon Analytica en Allemagne. Lors des éditions de 2016 et 2018 onze

Entreprises ont exposé en disposant de stands sur le pavillon français « French FAB ». Et dix-huit Entreprises exposantes à Analytica figuraient dans le catalogue BUSINESSFRANCE. Les retours sont positifs pour les Entreprises participantes, qui sont également très satisfaites par ce modèle et cette organisation.

Mais il conviendrait de proposer des activités continues à l’export. Une étude de benchmarking montre que tous les ans les Allemands participent à huit salons à l’étranger, les Anglais à cinq et les Espagnols à trois !!

Il ne serait sans doute pas possible d’organiser chaque année plusieurs actions similaires à Analytica en mettant à disposition un stand par société, les coûts seraient trop élevés.

Comment donc mettre en place des activités d’accompagnement des PME à l’international tout au long de l’année ?

Nous avons identifié des salons pertinents en Chine, Afrique du Sud, Vietnam qui sont des territoires en développement.

La présence française ne serait pas nécessairement un ensemble de stands individuels mais pourrait être bâtie sous forme d’un « forum du laboratoire » où l’offre française serait exposée de manière globale avec l’organisation de conférences et de rencontres.

Les Entreprises françaises pourraient aussi à cette occasion observer leur concurrents étrangers, leurs pratiques commerciales et ainsi apprendre à encore mieux travailler dans un environnement international.

L’impact positif pour le développement et la pérennité des PME et ETI grâce à leur présence à l’international n’a plus besoin d’être souligné tant il est évident.

 

Francis PITHON

FABRILABO

Exposition export

Vous aimerez aussi...